marketing de réseau

Le MLM est-il mort ?

Je vois déjà venir en courant les rageux qui pensent que je vais démonter le MLM…

Le MLM est mort ? QUOI ? Comment ça mort ??

Je te rassure tout de suite, je ne vais pas critiquer la formidable industrie qu’est le marketing de réseau. Tu as sûrement dû le comprendre, j’en fais moi-même partie et j’adore ça !

Par contre, il y a une chose dont je suis beaucoup moins fan… Tu sais ce que c’est ?

Avant de te le dire, je dois d’abord t’expliquer d’où je viens et ce qui m’a poussé à faire du marketing de réseau.

A travers ce blog, je te promets une chose : je ne pitcherai pas mon MLM, ni mes produits. J’ai horreur de ça (oups spoiler!). Tu ne sauras même pas avec quelle entreprise je travaille. J’écris ce blog simplement pour partager mon expérience avec toi et t’aider à progresser dans ton propre MLM.

****

Une dernière chose. Si tu fais du marketing de réseau comme moi, tu sais que pour avancer et construire ton business il faut trouver des prospects.

Car pas de prospects = pas de ventes/parrainages = pas d’argent = ta liberté qui s’en va!

Alors si tu veux savoir comment vendre et recruter facilement, sans faire de liste de contacts, je t’offre un pack de 5 vidéos que tu recevras gratuitement par mail pendant 5 jours.

****

MON HISTOIRE

Raphaëlle, 1m60 les bras levés, mi normande / mi corse, mélange explosif et plein de surprises !

Revenons 2 ans en arrière…

J’ai 23 ans, j’habite à Paris avec mon compagnon Guillaume (tu en entendras souvent parler, c’est aussi mon partenaire business). Je suis entrée dans la vie active depuis peu, en tant qu’opticienne.

Quand on est jeune on ne sait pas toujours où on veut aller dans la vie. Alors on suit le chemin tout tracé, le chemin facile et rassurant. J’aimais bien mon métier, j’avais un bon salaire, des collègues hyper cool. C’était rassurant, oui.

Mais… parce que comme dans toute bonne histoire il doit y avoir un “mais”.

Au bout de 6 mois de salariat, j’ai eu un électrochoc.

Oui la prise de conscience a été rapide, heureusement !

J’avais perdu toute joie de vivre, j’étais épuisée de rentrer chez moi le soir à 21h passé. J’étais exécrable avec mon copain le soir car je devais évacuer toute la haine des clients que j’avais accumulée avec le sourire…

J’étais frustrée de ne pas pouvoir voyager quand je voulais. Frustrée de travailler le week-end et de rater plein d’évènements familiaux, les anniversaires de mes amis, ou simplement partager un moment d’évasion en amoureux…

Et le pire, c’était que j’étais devenue une vraie parisienne !

Mais si tu sais… les gens dans le métro qui font la gueule et qui marchent vite en soupirant quand ils sont derrière quelqu’un qui ne marche pas assez vite. Et bah c’était moi !

Contraste dingue quand on sait que je suis habituellement une personne très joyeuse, qui aime s’éclater, boire des coups, rigoler, danser, qui voit la vie du bon côté… Princesse Good Mood !

Bref, ma vie se résumait à METRO, BOULOT, DODO. Déprimant.

Et c’est là que j’ai commencé à me poser des questions :

“Est-ce que tu as vraiment envie de rester enfermée dans ce magasin encore 10, 20, 40 ans ? D’être le pion sur l’échiquier géant de ton patron ?

Tu es encore jeune et il y a tellement à voir dans le monde, comment faire avec seulement 5 semaines de congés ?

Tu veux voir tes enfants grandir et en profiter ou rentrer tard du travail sans les voir parce qu’ils sont déjà couchés ?”

MAYDAY MAYDAY ! Nous avons un problème ! Moteur en surchauffe !!

MA RENCONTRE AVEC LE MLM

Un jour, Guillaume me propose d’aller boire un verre pour décompresser et après d’aller à une présentation business. J’étais la prospect la moins chiante du monde, j’ai dit oui tout de suite. Sûrement que j’avais très soif ahah !

Ca a été la révélation et j’ai tout de suite compris ce qu’était le marketing relationnel/marketing de réseau/MLM…

Non je déconne ! J’ai rien compris du tout la première fois…

Mais j’ai quand même compris qu’il y avait quelque chose d’intriguant car j’ai vu ces femmes inspirantes sur scène, elles avaient toutes eu une très belle carrière mais elles avaient décidé de lâcher leur place (très) confortable pour un autre modèle économique. Intéressant…

Après moult réflexions et recherches, j’ai décidé que le MLM serait ma porte de sortie du salariat et que ça me permettrait de vivre ma vie sur-mesure.

L’aventure pouvait commencer ! LET’S GO BABYYY !

J’ai donc commencé à construire mon business en parallèle de mon CDI (que j’ai quitté 1 an et demi après avoir commencé le MLM).

Je me retrouve alors à faire ma liste de contacts, à les inviter un par un, à organiser des évènements pour vendre mes produits, à publier sur les réseaux sociaux (avant ça je n’avais jamais fait de story de ma vie…).

Un “non”, puis un autre, et encore un autre.

Mais c’est ok, je continue parce qu’on m’a dit qu’il fallait aller chercher les “non” pour se rapprocher des “oui” et des pépites ! Alors je m’accroche parce que j’y crois dur comme fer !

Bon je te l’avoue, au début c’était pas facile de faire face à autant de rejet. Mais le bon côté des choses c’est que j’ai énormément progressé grâce à ça. Le marketing relationnel m’a permis de me développer personnellement et de faire des choses que je n’aurais jamais faites en temps normal, c’est dingue !

Rien que pour ça je suis reconnaissante d’avoir rencontré le MLM.

Par contre, envoyer les mêmes messages aux mêmes inconnus trouvés au hasard sur les réseaux, c’était vraiment pas ma tasse de thé.

Ne parlons pas de mon “marché chaud”, il n’était pas du tout réceptif au début… Naturellement je les avais tous pitché parce qu’on me l’avait enseigné.

Et je me souviens de cette soirée,
la pire soirée que j’ai passé avec mes amis…

La fête bat son plein, on s’amuse bien, j’évite tous les sujets à propos de mon “business” parce que je sentais bien qu’il y avait un malaise.

Mais finalement, le sujet sort.

Vers la fin de la soirée, deux de mes meilleures amies me prennent à part pour me parler. Les idées plus claires du tout, c’était évidemment pas le bon moment…

“Raphi on s’inquiète pour toi. Tu te comportes différemment depuis que tu as commencé ton “truc”. Et puis c’est bizarre ce que tu partages sur les réseaux sociaux où tu montres ces gens qui ont l’air hyper épanouis dans ce job, on dirait une… secte.”

BOOOOOUM ! La bombe était lâchée !!

Aïe. Ce coup là il m’a fait très mal. De la part de quelqu’un d’autre je serais passée facilement au dessus mais là, venant de mes meilleures amies, c’était dur.

Aujourd’hui je ne leur en veux pas évidemment. Elles pensaient bien faire et me protéger. Heureusement, notre amitié était solide.

J’en ai connu qui ont perdu beaucoup d’amis comme ça. Je trouve ça triste… et c’est pour ça que je ne veux plus enseigner ces méthodes aux personnes de mon équipe.

Ce business est censé nous épanouir et nous apporter beaucoup. Pas nous blesser. Pas nous faire perdre toutes notions de relation humaine sincère, sous prétexte que chaque personne est un “prospect potentiel”.

Que l’on s’entende bien… ces méthodes ont fait leurs preuves, elles fonctionnent. Elles ont même fonctionné pour moi pendant un temps.

Mais j’ai trouvé mieux et qui me correspond davantage.

Si toi tu adores faire plein d’invitations, “créer du lien” sur des réseaux sociaux, recruter chaque personne que tu rencontres et que ça fonctionne pour toi…. alors libre à toi, continue, tu es une denrée rare.

Mais ne lis pas ce qui va suivre. Car, je te préviens, tu risques d’avoir du mal à revenir aux méthodes “traditionnelles”.

Tu vas découvrir comment les leaders américains développent leur business sans même faire d’invitations ou de liste de contacts…

Pour connaître plus en détails ces techniques, je t’invite à recevoir gratuitement par mail un pack de 5 vidéos qui t’expliquent comment vendre et recruter en automatique dans ton MLM.

Pour recevoir ton pack offert, c’est par ICI.

UN TOURNANT DANS MON BUSINESS

Suite à cette soirée “mouvementée”, je ne me suis pas laissée abattre et j’ai quand même continué mon bout de chemin en mettant mes oeillères aux ondes négatives. Je voulais leur prouver que je pouvais réussir.

J’ai évolué, passé plusieurs positions de mon plan de rémunération mais je ne prenais vraiment aucun plaisir à prospecter, parler à des gens qui n’avaient aucune envie de “rejoindre mon opportunité”.

J’ai saturé.

Au point de vouloir tout arrêter cet été, même si mon business tournait convenablement.

Avec Guillaume on est arrivés au même constat. On ne voulait plus envoyer des invitations au hasard sur les réseaux sociaux ou pousser nos proches à acheter nos produits.

Vraiment plus possible….

Après quelques recherches, on a découvert qu’il existait d’autres méthodes, notamment aux Etats-Unis.

Là-bas, les leaders développent leur business sans prospecter mais en faisant du MARKETING. Et tout cela sans même que leur famille, amis, grand-mère, chien, boulangère ne soient au courant qu’ils font du MLM !

Incroyable…

Est-ce que tu aimerais devenir un leader dans ton MLM sans devoir prospecter tes potes ?

Sans devoir envoyer des dizaines de messages sur les réseaux sociaux à des personnes qui n’ont rien demandé ?

Est-ce que tu aimerais recevoir des candidatures de personnes qui veulent rejoindre ton équipe ?

Moi clairement oui !

(Si tu as aussi répondu oui à ces questions, un cadeau t’attend à la fin de cet article. Ou ICI, si tu n’as pas le courage de lire jusqu’à la fin…)

Je ne voulais plus partir à la chasse tous les jours pour ramener presque rien par rapport au temps investi. Je ne voulais plus être une prédatrice mais devenir le gibier, et au contraire de la savane, c’est une très bonne chose dans le MLM !

Aujourd’hui j’utilise ces nouvelles techniques qui n’ont rien à voir avec ce que mes uplines m’ont enseignées. Toujours dans le but de développer mon MLM.

Alors NON le MLM n’est pas mort.

Bien au contraire, il n’a jamais eu autant de succès.

MAIS, les méthodes de prospections “classiques” sont quant à elles clairement démodées !

Il est temps d’évoluer et d’arrêter de rester bloqué dans les années 80.

Ella elle l’a”, elle a plus envie de faire de prospection, déso France Gall !

Blague à part, je ne rentrerai pas dans le détail ici car ça sera surement le sujet d’un prochain article. Et oui, je te laisse dans ce gros suspens sans t’en dire plus…

Mais restons bons amis, voici le cadeau promis :

Si tu veux quand même en savoir plus sur ces nouvelles méthodes et découvrir comment recruter et vendre sans devoir prospecter la Terre entière, tu peux cliquer ICI et récupérer gratuitement une série de 5 vidéos sur le sujet.

Tu as aimé l’article «Le MLM est-il mort ?» ?

Tu apprécieras également les articles suivants :

➡️ Chogan avis 2021 : tout ce qu’il faut savoir sur ce MLM
➡️ ARIIX AVIS 2021, ne rejoins surtout pas ce MLM avant d’avoir lu ça !
➡️ Quelle entreprise MLM choisir en 2021 ? 8 critères à vérifier avant de se lancer
➡️ 5 étapes simples pour réussir en MLM et recruter des prospects qualifiés

C’était «Le MLM est-il mort ?».

A la prochaine !

Raphaëlle

Si tu as aimé cet article, tu es libre de le partager ! :-)

Laisser un commentaire